Sur la Commune de Saint-Mexant

1. Une station de traitement de l’eau brute au lieu-dit  « l’Eau Grande ».

Cette station réalisée par le groupement OTV France Ouest filiale de VEOLIA EAU, Vigier (Génie civil), Brudieux (architecte), cette usine d’une capacité de 2 800 m3/jour a été mise en service en juillet 2007. Construite pour faire face à l’évolution des normes ainsi qu’à la croissance du Syndicat, cette usine à la particularité de traiter des eaux de trois origines différentes.

- L’eau des sources de Drulliolle

- L’eau des ruisseaux Le Maumont et Lapeyre

- L’eau brute de la retenue de l’Eau Grande

Ces eaux de qualité très variable sont chargées en fer, manganèse, matières organiques, turbidité, pesticides et bactériologiques.

Quatre étapes clefs constituent la filière de traitement :

  1. La décantation pour le procédé ACTIFLO qui associe la décantation lamellaire et la floculation au micro sable.

  2. La reminéralisation au CO2 et à la chaux pour protéger le réseau.

  3. La filtration tricouche (CAG, sable, MnO2).

  4. Un affinage par ultrafiltration sur membrane qui assurera également la désinfection mécanique des eaux.

La station de l’Eau Grande est considérée comme pilote dans une grande partie du Sud Ouest

pour ce type de procédé.

photo 2 prestations.png

La décantation à flocs lestés

 

Un procédé simple et efficace

L’utilisation du microsable offre une surface de contact importante qui améliore la floculation, il agit également comme un lest des matières floculées et accélère leur décantation.

 

Une compacité à toute épreuve

L’Actiflo se caractérise par des vitesses très élevées et des temps de séjour très courts ce qui en fait le procédé le  plus compact de sa génération.

Rapidité, flexibilité et performance

Avec des vitesses de 40 m/h il élimine la turbidité, la couleur, les matières organiques, les algues  et offre une grande souplesse d’exploitation.

photo 3 prestations.png

Chaque cellule se présente sous la forme d’une cuve rectangulaire en béton, munie d’un plancher crépiné sur lequel repose la masse filtrante.

L’eau est filtrée sur 3 couches de matériaux différents pour éliminer des polluants spécifiques :

  1. Le charbon actif (h=1,70 m) : Elimination des matières organiques, des pesticides, pollutions accidentelles, goûts et odeurs.

  2. Le sable (h=0.40 m) : Rétention des fines particules.

  3. Le bioxyde de manganèse (h=0.50 m) : Réduction de la teneur en manganèse.

Trois fonctions en un seul filtre !

  • Économies d’investissement et d’exploitation avec la suppression des relèvements intermédiaires.

  • Facilité d’exploitation (étape de filtration simplifiée).

  • Compacité de l’ouvrage.

  • Durée de cycle optimisée.

  • Suppression des réactifs pour éliminer le manganèse.

photo 4 prestations.png
FILTRATION TRICOUCHE SYNDICAT DES EAUX D

Turbidité : < 0.2 NTU

Pesticides : < 0.1 µg

Parasites : abattement 5 log

Bactéries : abattement 5 log

Qualité de l’eau produite

 

La technologie membranaire pour la production d’eau potable est de plus en plus courante en complément ou en remplacement des traitements conventionnels pour :

  • Améliorer la qualité de l’eau, sur le plan de la sécurité sanitaire et sur le plan organoleptique et sensoriel (goûts, odeurs, couleur, etc…).

  • Garantir un haut niveau de qualité de l’eau potable.

  • Fiabiliser et sécuriser l’exploitation.

  • Réduire les coûts de construction, grâce à des équipements compacts.

 

L’Ultrafiltration constitue la 3ème barrière contre les polluants : elle garantit une eau de très grande qualité et une sécurité sanitaire sans égal.

Nos membranes sont en polyéthersulfone (PES), un matériau de dernière génération à toute épreuve.

 

2.Retenue d’eau brute au lieu-dit « l’Eau Grande » Elle a une capacité de 180 000 m3.

3. Un château d’eau au lieu-dit « Boussageix » (capacité : 400 m3).

SYNDICAT DES EAUX

DU MAUMONT

8 Rue des Sources

19330 FAVARS

 

05 55 29 45 10